Forum de l'Union des Musiciens de Jazz

Forum de l'Union des Musiciens de Jazz
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 La pression monte et c'est n'importe quoi !

Aller en bas 
AuteurMessage
Ann
Admin
avatar

Nombre de messages : 19
Localisation : Neuilly-Plaisance
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: La pression monte et c'est n'importe quoi !   Jeu 29 Mar - 18:18

----- Original Message -----
From: "emouvance" <emouvance@wanadoo.fr>
A lire et a envoyer sur son reseau et même aux institutionnels pour les informer et qu'ils reagissent aussi. Je viens de recevoir çà :

Concert à Grenoble:
(...) Je devais donc jouer vendredi dernier (16.03.07) au Brin de Zinc à Chambéry avec le groupe Tikipoon dans le cadre d'un festival reggae.
Rien à signaler jusque là, mise à part une petite
discussion de comptoir avec le responsable de salle dans l'après-midi, juste avant nos balances, qui me signalait la venue régulière (et notamment la veille) de la police nationale aux soirées organisées par le Brin de Zinc. Une
police décrite au passage comme relativement agressive lors de ses visites... 22 h 30 : nous entamons notre concert. 20 mn de set et toujours rien à signaler... Et soudain, que nous commençons notre huitième morceau, les lumières s'allument brusquement, et le responsable desalle
monte sur scène, nous annonçant au micro :
"Nous sommes désolés mais la police va devoir procéder à un contrôle généralisé."
Je vous dirais au passage que près de 180 personnes étaient présentesà ce moment là !!! Et, en effet, nous voyons alors rentrer dans la salle trois policiers en uniformes et armés (est-ce avec ce
genre de provocations que l'on va calmer le climat d'insécurité dont la France se fait l'écho ?), et qui procèdent alors bel et bien aux contrôles proprement dit.
Evidemment, 180 personnes à interroger, c'est long... 40 minutes s'écoulent durant lesquelles nous patientons tous, nous musiciens et spectateurs,enespérant que le concert puisse reprendre.
Et au terme de cette véritable inspection en salle, on aggrave encore les faits en voyant avec stupéfaction les policiers monter sur scène et venir nous interroger à notre tour !!!
Le type de questions posées ? Je vous le cite dans le mille !!!
"Qui êtes vous ? D'où venez vous? Avez vous signé un contrat pour le concert de ce soir ?
Etes vous enassociation ? Quelle est votre activité ?
Qui est le président ?
Détenez vous la licence d'entrepreneur ?" Nous
tâchons d'être le plus clair sur la situation en répondant aux différentes questions (amis artistes de tous bords, je ne vous fait pas de dessins, c'est effectivement très facile quand on est en pleine prestation de se préoccuper
de ce genre de problématiques. ..) en restant le plus courtois possible. Suite à quoi le policier prend congé et descend du plateau, tout en n'oubliant pas au passage de relever l'identité, l'adresse du domicile du chanteur du groupe et son numéro de téléphone.
Et le concert reprend, pour finalement arriver à son terme 45 minutes
plus tard...
Ma question et ma remarque sont simples :
MAIS A QUI AVONS NOUS AFFAIRE ? A LA POLICE?
AUX RENSEIGNEMENTS GENERAUX ?
A LA DIRECTION DEPARTEMENTALE DU TRAVAIL ?
Et à quoi rime cette manière de procéder ?
IL S'AGIT UNE FOIS ENCORE
D'UNE VERITABLE AGRESSION AUX LIBERTES INDIVIDUELLES, A
LA PROPRIETE PRIVEE ET PLUS ENCORE D'UN VERITABLE DENI DE L'OBJET
ARTISTIQUE !!! A T-ON ENCORE LE DROIT D'ËTRE ARTISTE EN FRANCE
AUJOURD'HUI, ET POUR COMBIEN DE TEMPS ?
J'ai mal pour la culture française, et j'ignore
encore le traitement..
C'est pourquoi je m'associe à tous ceux qui ont
déjà souffert de cesprocédures, de ce véritable abus de pouvoir et de
cette atteinte à la démocratie, qu'ils soient artistes ou
techniciens,pour lancer un appel :
MOBILISONS NOUS !!!
QU'ATTENDONS NOUS POUR REAGIR ? LE RETOUR DES
GESTAPO ET DU REGIME DE VICHY ?
CAR LES METHODES SONT LES MÊMES ! ALORS AGISSONS !
Mathias Quillard, Grenoble (38)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La pression monte et c'est n'importe quoi !
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» format PPS pour n'importe quoi.
» SAMPLER c'est TRICHER
» [Interview] Interview avec David Jost pour Welt.de
» Ecoute comparée - Liszt : sonate en si mineur, S. 178
» Antonio Vivaldi (1678-1741)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de l'Union des Musiciens de Jazz :: Forum de l'Union des Musiciens de Jazz-
Sauter vers: