Forum de l'Union des Musiciens de Jazz

Forum de l'Union des Musiciens de Jazz
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Intermittence

Aller en bas 
AuteurMessage
Pierre-Yves Sorin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Intermittence   Mer 29 Mar - 1:57

Bonjour à toutes et à tous.

Pour commencer à débattre sur ce nouveau forum de l'Union des Musiciens de Jazz, je propose de revenir sur le sujet de l'intermittence à partir d'un texte que j'avais écrit en juillet 2003 et qui a été lu à l'Olympia et dans les festivals d'été et repris en extraits dans la presse. Depuis, aucune évolution, tous les défaults de ce protocole ont été dénoncés, démontrés, et pourtant rien ne change du côté des signataires. Pourquoi ?


Jazz et intermittence


Il faut dire et redire encore que le protocole du 26 juin n’est pas bon. Qu’il ne réforme en rien les pratiques abusives notamment dans l’audiovisuel. Qu’il ne fera qu’augmenter les inégalités en favorisant à travers des règles compliquées ceux pour qui les périodes de travail sont régulières et dont les cachets varient peu. Qu’en utilisant une arithmétique aléatoire dans le calcul des indemnités, il est injuste. Qu’en éjectant du régime les plus fragiles cet accord est humainement cynique. Que socialement il est absurde parce qu’il a pour conséquence de pousser dans la précarité des gens qui exercent de vrais métiers et jouent un rôle actif dans le tissu social.

La pratique du jazz en France est essentiellement intermittente. Il n’y a aucun ensemble permanent. Même à l’Orchestre National de Jazz, seul le directeur musical est salarié pour la durée de son contrat. Les engagements dans les clubs sont en général conclus pour un soir, même chose pour les concerts et les festivals. Regrouper quelques dates à suivre dans des lieux différents pour un même orchestre relève de la prouesse.

Les studios de répétitions de l’Union des Musiciens de Jazz sont fréquentés par des dizaines de groupes qui répètent régulièrement - sans être payés sauf à de très rares exceptions - une fois par semaine ou plus - pour préparer un projet, monter ou entretenir un répertoire pour un ou quelques concerts. Le rapport entre les heures de préparation, individuelles et collectives, les temps de déplacement et le cachet final donne un résultat horaire souvent étonnamment bas. Les cachets n'ont pas bougé depuis une bonne dizaine d’années : 50 à 90 euros dans les clubs, 150 à 250 euros pour les concerts et les festivals, 500 euros et plus, pour nos quelques stars nationales. L’érosion des revenus est au moins équivalente à 10 ans d’inflation.

Les musiciens de jazz ne peuvent pas vivre de leur musique sans les indemnités du régime spécifique. La plupart éprouvent des difficultés à effectuer les 43 cachets nécessaires. Passer à 65 à 70 cachets par an selon la nouvelle donne signifie la sortie du système pour 50 à 75% d’entre nous. Ce n’est pas acceptable.

Le monde du jazz est un modèle de mobilité, de flexibilité et de disponibilité acceptées et choisies. Faut-il payer cette forme de liberté par la précarité dans une société moderne comme la nôtre ? Autant que la crainte d’être éjectés d’un régime d’assurance chômage, la crise actuelle exprime le mal-être de personnes qui se sentent méprisées et abandonnées.

On embrasse une carrière de musicien par passion, par amour pour le jazz, pour rejoindre l’idéal et l’excellence tracés par les grands créateurs de cette musique. Les musiciens veulent jouer, c’est tout. Toute mesure qui favorisera la diffusion de la musique vivante est bonne. Réorienter et augmenter les budgets de la culture vers la diffusion et le spectacle vivant est plus que jamais nécessaire et indispensable.


Pierre-Yves Sorin contrebassiste,
Président de l’Union des Musiciens de Jazz (UMJ)


_________________
Pierre-Yves Sorin contrebassiste. Membre du C.A. depuis 1997, Président de l'UMJ de 1999 à 2004.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.coremus.com
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 18
Age : 45
Localisation : Champs sur Marne
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Les ASSEDICs   Mer 29 Mar - 14:18

Tu ne crois pas si bien dire....

Bonjour à tous, je m'apelle Sébastien Llado, je suis friachement élu au conseil d'administration de l'UMJ.... et je n'ai pas eu mes heures sur 10 mois et demi, au dernier calcul assedic.

Pourtant j'ai bossé cette année ! Oui, mais maintenant, si t'as pas assez de cachet sur 10 mois et demi, ils regardent sur les 12 mois: suprise ! là, je les ai !
Bon, alors, je suis super content parce que je vais toucher le "fond provisoire" (ca rutile, comme nom, je me sens vachement fier d'être "intermittent" et "provisoire" à la fois !)

Enfin, je le toucherai quand un de mes employeurs aura re-rempli sa déclaration, ou il a oublié de mettre la date de fin de contrat...

Car le but de cette réforme, c'est bien de dé-responsabiliser les artistes des contingences matérielles de l'ASSEDIC. Bonne idée, mais on a déjà pris l'habitude de prendre notre destin en main ! On a pas ettendu que l'ANPE Spectacle nous trouve du boulot (ils m'apellent jamais de toutes façons !)...

Donc, maintenant avec cette nouvelle réforme, les employeurs n'ont plus le droit à l'erreur, et c'est à nous, artistes, de les former pour leur expliquer comment remplir la complexe paperasse nécéssaire à l'emploi des artistes en France !

On avance, on avance, on avance.... (Alain Souchon)

Seb.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sebastienllado.com
Ann
Admin
avatar

Nombre de messages : 19
Localisation : Neuilly-Plaisance
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: Intermittence   Jeu 30 Mar - 15:04

Bonjour, c'est la cheftaine.

Depuis cette année et pour la 1ère fois je fais moi aussi l'objet du Fond provisoire alloué à ceux qui n'ont pas leur 507h en 10mois 1/2. Comme Seb, ils sont remontés un an en arrière et pas de prob. À CECI PRÈS que mon dossier a été bloqué 2 fois en 2 mois ! Les 2 raisons :

1/ mes cachets de répé (4) et du concert dans le cadre du plus gros festival de chansons qui soit (Les Nuits de Champagne qui ont détrôné, en terme de moyens, les Francofolies), n'apparaissaient pas aux assedic parce que la comptable de cette manifestation avait paramétré 150 filles de paye avec LA SAISIE INOPPORTUNE D'UN PETIT ESPACE (avec simplement sa barre d'espace). Elle a dû tout recommençé...

2/ Parce qu'une comptable municipale avait mis 2005 au lieu de 2006 sur une de mes fiches GUSO. Les 3 autres du même mois étaient bonnes mais.. Bon..

Elle est pas belle la vie ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bruno micheli

avatar

Nombre de messages : 6
Age : 59
Date d'inscription : 16/07/2006

MessageSujet: Re: Intermittence   Dim 16 Juil - 12:59

Bonjour à tous,

Puisqu'on pârle de la difficulté a obtenir le nombre de cachets déclarés, il y aurait un combat urgent a mener non? que font les clubs? et les bistrots divers?

Le moindre gars qui se met a peindre une façade dans la rue est immediatement controlé, et un grand nombre de musiciens amateurs ou même pros jouent "au black" au vu et au su de toute la planète sans que cela semble déranger qui que ce soit.....il ne serait pas là le problème?

Un cachet minimum déclaré...et là, les employeurs choisiraient les meilleurs et non les moins chers qui jouent pour n'importe quel prix....au noir....et au détriment des musiciens qui essayent de vivre de leur métier.

Je sais bien que c'est un coup de pied dans la fourmillière mais iul serait temps de dire les choses .....enfin....et d'agir....tous ensembles.

amicalement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.brunomicheli.com
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 18
Age : 45
Localisation : Champs sur Marne
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: Intermittence   Dim 16 Juil - 17:33

Bruno,
Le cachet club à Paris c'est 80 € net (tarif syndical CGT qui n'a pas bougé depuis 10 ans)
A nous d'être suffisement responsables pour ne pas jouer en-dessous de ce tarif club.
Je sais, c'est pas toujours facile.... :-)
Seb.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sebastienllado.com
bruno micheli

avatar

Nombre de messages : 6
Age : 59
Date d'inscription : 16/07/2006

MessageSujet: Re: Intermittence   Lun 17 Juil - 22:34

Eh oui Seb, mais je peux te citer plusieurs clubs...et malheureusement un paquet de musiciens qu acceptent moins de 40 euros qund ce n'est pas moins.....que faire....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.brunomicheli.com
Ann
Admin
avatar

Nombre de messages : 19
Localisation : Neuilly-Plaisance
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: Intermittence   Ven 4 Aoû - 15:38

Eh oui Bruno et pourtant les clubs font beaucoup pour le jazz et .....les musiciens aussi.
Les clubs de la rue des Lombards réfléchissent, se fédèrent, proposent des tarifs de groupes ou x soirs... avec de bonnes programmations...
Les meilleur(e)s musicien(ne)s préfèrent parfois jouer + quitte à ne quasiment rien gagner...
Les syndicats font leur travail de sensibilisation et de traque du travail illégal. Sur ce plan, ils interviennent + en classique car les abus avec les orchestres d'Europe Centrale sont quelquefois colossaux. J'ai l'impression que les choses vont moins mal, dans notre domaine, qu'il y a une quizaine d'années. Domaine délicat où la souplesse et l'aléatoire sont de rigueur dans les considérations... Le tout rationnel, bien carré, ne fonctionnera jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 18
Age : 45
Localisation : Champs sur Marne
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: Intermittence   Jeu 24 Aoû - 18:34

Le travail même d'"artiste-musicien" (de jazz ou d'autre) pose déjà en soi le délicat problème de la flexibilité professionnelle. A mon avis, c'est justement le débat social majeur auquel nous allons être confronté en France ces prochaines années.
Et donc, à terme, ca touchera toutes les catégories socio-professionnelles, la précarité contractuelle "librement consentie"....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sebastienllado.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Intermittence   

Revenir en haut Aller en bas
 
Intermittence
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de l'Union des Musiciens de Jazz :: Forum de l'Union des Musiciens de Jazz-
Sauter vers: